Chargement en cours

Entretenir la fertilité du sol en maraîchage biologique

Entretenir la fertilité du sol en maraîchage biologique - France

P5230208.JPG

EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace

L’Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) Les Sillons de Haute Alsace offre des formations allant du CAP au BTS dans différents domaines liés à l'environnement et à 'agriculture tels que l’horticulture, le maraîchage, les espaces naturels, la transformation agro-alimentaire, etc., sans oublier les filières générales et technologiques avec leurs spécificités liées à l’environnement et au développement durable.

Plus de 1 500 apprenants sont formés chaque année par 3 voies de formation (scolaire, apprentissage et continue) dans deux sites bénéficiant d’outils de qualité dont notamment trois exploitations (horticole, viticole, agricole). Ces exploitations ont à la fois une vocation pédagogique et pour mission de contribuer à la démonstration, l’expérimentation et la diffusion de techniques nouvelles, ainsi qu’à l’animation et au développement du territoire.

En 2010, l’EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace a mis en place un Pôle Maraîchage dont les activités se déclinent en projets d’expérimentation et en actions de diffusion et de promotion de techniques de production de légumes respectueuses de l’environnement.

LE PROJET

Afin de répondre à une préoccupation partagée par de nombreux maraîchers en agriculture biologique sur l’entretien de la fertilité du sol, l’EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace ainsi que 7 autres partenaires agricoles régionaux ont décidé, depuis 2015, de mener le projet SEFerSOL. Ce projet teste et évalue des stratégies innovantes d’entretien de la fertilité du sol en maraîchage biologique. Les 8 partenaires réunis étudient pour mieux les connaître les pratiques actuelles des maraîchers et testent dans le cadre d’une expérimentation « systèmes » deux stratégies innovantes d’entretien de la fertilité du sol.

L’utilisation renforcée des engrais verts, la simplification du travail du sol et sa couverture sont les principaux leviers mobilisés dans les systèmes de cultures innovants testés. Au-delà de l’amélioration de la fertilité des sols, le projet vise à évaluer l’impact des différentes stratégies sur la qualité de l’eau, sur l’autonomie vis-à-vis des intrants et sur les résultats économiques.

Galerie Photo

IMG_1129.JPG
P5230208.JPG
P5250271.JPG
P5250279.JPG
P6010013.JPG
SEFerSol_2015.11.12_testBe?che (10).JPG

Localisation

Les parcelles d’expérimentations se trouvent en Alsace, sur le site du Pflixbourg, près de Colmar.

Contexte

Ce projet trouve son origine lors de la mise en place de l’atelier de maraîchage biologique au sein de l’exploitation Les Jardins du Pflixbourg en 2011. Installé sur une ancienne prairie de fauche, sur un sol sablo-limoneux très caillouteux, il a rapidement dû s’interroger sur l’entretien de la fertilité du sol dans la durée.

Ces questions ont été partagées avec plusieurs partenaires extérieurs de l’EPLEFPA, réunis notamment au sein de l’association Alsace Vitae et de son groupe de travail sur l’activité biologique des sols. Il s’est avéré d’une part que l’entretien de la fertilité du sol était une préoccupation partagée par de nombreux maraîchers en agriculture biologique et que d’autre part les références disponibles ne permettaient pas d’opérer des choix faciles à l’échelle d’un atelier de maraîchage, justifiant pleinement la mise en œuvre d’un projet d’expérimentation associant les compétences complémentaires de différents partenaires, pour produire de nouvelles références.

En effet, en Alsace, la production de légumes biologiques a plus que doublé ces cinq dernières années et continue de progresser. Cette production doit faire face à de nombreux enjeux environnementaux (qualité de l’eau) et économiques (viabilité des exploitations, prix compétitifs). Le projet vise à répondre aux besoins des maraîchers de connaissance sur les pratiques d’entretien de la fertilité du sol, la qualité de l’eau, la réflexion sur la réduction des besoins en main d’oeuvre par des itinéraires techniques simplifiés et analyser l’impact des couverts végétaux. C’est ainsi que le Pôle Maraîchage de l’EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace a initié la construction d’un projet d’expérimentation de différents systèmes de culture innovants.

Objectifs du projet

 Les objectifs spécifiques de ce projet sont :

  • Mieux connaître les pratiques actuelles des maraîchers biologiques en Alsace, identifier des voies d’amélioration et des pratiques innovantes, faire émerger une dynamique collective chez les maraîchers sur l’entretien de la fertilité du sol
  • Tester des stratégies innovantes/ systèmes de culture innovants d’entretien de la fertilité du sol dans la durée en maraîchage biologique
  • Evaluer les performances des systèmes de cultures sur la fertilité du sol, la qualité de l’eau et leur autonomie vis-à-vis des intrants organiques
  • Diffuser les connaissances acquises et les méthodes développées aux maraîchers.

Résultats attendus et activités

  • Etude des pratiques d’entretien de la fertilité des sols de dix maraîchers biologiques en Alsace par des entretiens et émergence d’une dynamique collective sur l’entretien de la fertilité des sols
  • Expérimentation de deux systèmes de culture innovants en maraîchage biologique depuis 2015 (un valorisant les engrais verts, l’autre la couverture du sol et la limitation du travail du sol) et comparaison avec un système de référence. Des outils nouveaux ont été développés pour répondre à l’expérimentation
  • Conduite de l’évaluation des performances des systèmes de culture innovants de manière collective par l’équipe projet
  • Transfert et valorisation des résultats : les bénéficiaires seront les maraîchers et leurs réseaux techniques et professionnels, ainsi que les apprenants de l’enseignement technique agricole. Des publications, tutoriels et fiches techniques sont aussi prévues.

Parties prenantes

Le projet est porté par l’EPLEFPA, avec un partenariat étroit avec les organisations suivantes :

  • L’association Alsace Vitae : dans le projet elle intervient dans la promotion du projet et la valorisation de ses résultats.
  • L’association pour la Relance Agronomique en Alsace (ARAA) : appui méthodologique pour le suivi de la qualité de l’eau et l’évaluation des performances des systèmes de culture
  • L’Organisation des Producteurs en Agriculture Biologique en Alsace (OPABA) : réalisation de l’étude des pratiques actuelles d’entretien de la fertilité des sols des maraîchers biologiques alsaciens, animation d’un groupe de maraîchers, valorisation du projet et de ses résultats
  • L’association Producteurs de Légumes d’Alsace et du Nord Est pour la Technique et l’Expérimentation des Légumes (PLANETE Légumes) : implication dans le suivi de l’expérimentation en Alsace, analyse et valorisation des résultats au sein du réseau professionnel dans l’Est de la France
  • L’association RITTMO Agroenvironnement : réalisation des analyses microbiologiques des sols
  • Chambre d’Agriculture Régionale d’Alsace (CARA) : suivi de la qualité des sols dans l’expérimentation et analyse des résultats
  • Coopérative Atelier Paysan : travail de traque des innovations en matière d’outillage maraîcher, conception de nouveaux outils adaptés aux systèmes de culture innovants.

 Au-delà de ces partenaires, différents réseaux sont impliqués : l’ITAB (Institut Technique de l’Agriculture Biologique), les réseaux thématiques de l’enseignement agricole public et le réseau Maraîchage sur Sol Vivant.

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 15 000 € pour les années 2016-2017, afin que la recherche sur la fertilité des sols puisse progresser.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg

Actualités du projet

Pas d'actualités pour le moment