Chargement en cours

La Revue Durable : un dossier sur la permaculture

La Revue Durable : un dossier sur la permaculture - Suisse

lapermaculture_2.jpg

LA REVUE DURABLE

La Revue Durable est une revue sur l’écologie et la durabilité lancée en 2002 par Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz, deux fondateurs interpellés par la crise écologique et animés par leur idéal d’humanité et d’équité sur Terre. Sa mission première est de donner les moyens et l’envie à tous de comprendre et d’agir sur tout ce qui touche à la durabilité grâce à une information rigoureuse à la pointe des connaissances. Elle fonde son projet éditorial sur trois convictions profondes : construire une prospérité sans croissance, une économie et une finance solidaires ; promouvoir l’innovation sociale ; et renforcer la démocratie délibérative.

La Revue Durable met en avant une myriade d’initiatives de toute nature que des pouvoirs publics, des associations, des acteurs du monde économique ou de simples particuliers prennent dans tous les domaines et à tous les échelons du territoire et du pouvoir. L’idée principale est de décrire des expériences réussies, des campagnes ou des propositions constructives.

Le portage du projet se fait par l’association française Les amis de La Revue Durable, créée en 2011, qui œuvre à la promotion de la revue en France, ainsi qu’à la mise en œuvre concrète des idées que La Revue Durable développe.

LE PROJET

L’association Les Amis de La Revue Durable souhaite sourenir la parution d’un dossier de La Revue Durable consacré à la permaculture, forme avancée d’agriculture naturelle qui se place dans l’optique de l’ « après-pétrole ». Saine pour les écosystèmes et la santé humaine, affranchie des énergies fossiles, vectrice de résilience et d'autonomie des personnes, des collectivités et des territoires, la permaculture répond à plusieurs besoins très actuels.

Or, il existe très peu de documents en français qui donnent les bases, expliquent cette méthode et dressent un état des lieux de sa diffusion et de ses réalisations les plus marquantes. Ainsi, La Revue Durable, à travers ce dossier, a pour objectif de pallier ce manque d'information et de présenter cette pratique agricole en pleine émergence, en la faisant découvrir au public et aux lecteurs de la revue - personnes engagées, professionnels, collectivités publiques, lycées agricoles, etc. - qui sont susceptibles de s'en faire ensuite les ambassadeurs, les relais en France, en Suisse et en Belgique. 

Localisation

La Revue Durable est basée à Fribourg, en Suisse et le dossier sera distribué aux abonnés de La Revue Durable, et pourra être acheté par les personnes intéressées par le sujet.

Contexte

Alors que l’alimentation représente environ un quart du bilan carbone d’un Européen moyen, la diffusion de méthodes agricoles affranchies de toute énergie fossile est une urgence. De plus, le changement climatique aura des conséquences négatives, ce qui impose d’augmenter la capacité des écosystèmes, de la société et des individus à y faire face. En parallèle, la demande des populations pour une nourriture bio et/ou locale et l’autoproduction est de plus en plus forte. Il s’agit de répondre à cette évolution positive par des méthodes agricoles adaptées.

La permaculture est justement vectrice de résilience des territoires et de leurs populations. Avec pour philosophie de travailler avec et non pas contre la nature, elle évite tout recours aux engrais et aux pesticides de synthèse, et favorise la biodiversité, dont l’érosion est extrêmement préoccupante. Elle est très pertinente pour l’autoproduction et présente un moyen privilégié de relocaliser l’économie à partir des ressources locales, une autre urgence dans le contexte de crise socio-économique.

Cependant, sa pratique reste confidentielle en Europe. Et tandis que les livres de ses fondateurs sont traduits en ce moment en français, il n’existe que très peu de documents qui fassent le point dans cette langue des expériences les plus saillantes et dressent un état des lieux de sa diffusion en Europe francophone et de l’Ouest.

Objectifs du projet

  • Rendre disponible, en français, des informations approfondies sur la permaculture et ses atouts,
  • Présenter un état des lieux des projets de permaculture en Europe, en particulier en Europe francophone, 
  • Fournir un maximum de renseignements utiles à tous ceux qui souhaitent aller plus loin, se former, s’initier, aller voir des expériences,
  • Donner de la visibilité aux acteurs de la permaculture en France et en Suisse.

Résultats attendus et activités

Le dossier, d’une quarantaine de pages, s’articule en trois grandes entrées :

  • L’histoire de la permaculture et ses principes selon la vision de ses créateurs (Bill Mollison et David Holmgren) et leurs inspirateurs (Masanobu Fukuoka, Howard Odum et les aborigènes).
  • Des acteurs et des lieux emblématiques de cette pratique, notamment en Europe francophone.
  • Les aspects les plus visionnaires de la permaculture : jardins-maraîchers, forêts comestibles, rapport entre permaculture et anthropocène.

La première partie relève de la vulgarisation, la seconde a pour but d’informer sur une réalité sociale émergente, la troisième d’éclairer sur sa très grande pertinence en 2013.

Le dossier sera imprimé à 5 000 exemplaires en version papier et disponible en PDF en ligne.

Parties prenantes

Quatre personnes participeront à la mise en œuvre du projet (trois à la rédaction, une à la promotion) et quelques auteurs et co-auteurs retenus pour leur connaissance de la permaculture.

Le dossier sera réalisé en collaboration avec Agnès Sinaï, journaliste spécialiste de l’environnement, basée à Paris, fondatrice de l’Institut Momentum et formée à la permaculture.

Financement

Le coût global du projet est évalué à 65 000 € et la fondation Terra Symbiosis participe au projet à hauteur de 5 000 €, soit 8% du budget.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg