Chargement en cours

Biofermes : un réseau de petites fermes agroécologiques et autonomes

Biofermes : un réseau de petites fermes agroécologiques et autonomes - France

farm.jpg

SOL

Association loi 1901, SOL, Alternatives Agroécologiques et Solidaires, (anciennement Solidarité), est une organisation de solidarité internationale créée en 1980, qui soutient des initiatives au service des exclus en Afrique, en Asie et en France. Elle a pour objectif de participer à la satisfaction des besoins essentiels des agriculteurs paysans et à la valorisation de leurs rôles dans la société. Les projets sont menés sur le long terme et en partenariat avec des organisations locales.

Le projet

70% de l’alimentation mondiale est produite par des petites fermes qui occupent moins d'un quart des terres à l’échelle globale. En parallèle, en France, 45% des paysans vont disparaître d’ici 2020 (Insee 2009). Pour permettre de lutter contre la déprise agricole, protéger l'environnement, apporter un nouveau souffle à certains territoires, ainsi qu’un autre regard sur le métier, il est urgent de soutenir les petites fermes. L’arrivée de nouveaux porteurs de projet en recherche d’autonomie voulant produire une alimentation de qualité, saine et de proximité est plus que jamais nécessaire.

Trois associations, SOL, Navdanya (en Inde) et Intelligence Verte (sur la ferme de Sainte Marthe) ont décidé de travailler ensemble pour promouvoir l’agroécologie et la protection des semences paysannes. C’est dans ce cadre que le projet Microfermes Internationales vise à soutenir en France et en Inde, à la fois les paysans déjà établis et les personnes souhaitant devenir agriculteurs avec un objectif commun : atteindre une autonomie économique et alimentaire, tout en protégeant et en restaurant la biodiversité de leur territoire. 

Galerie Photo

DSCN7147-low.JPG
HD_Projet Micro Fermes_Sainte_Marthe-17-low.jpg
HD_Projet Micro Fermes_Sainte_Marthe-19-low.jpg
HD_Projet Micro Fermes_Sainte_Marthe-112-low.jpg
IMG_0160-low.JPG
IMG_0220-low.JPG
IMG_9617-low.JPG
Biofermes Inde 2017-low.JPG
22_07 Jagoth (26)-low.JPG

Localisation

Le projet « Microfermes Internationales » se déroule dans deux pays : en Inde dans l'Uttarakhand, et en France en Sologne, à Millançay, près de Romorantin-Lantenay. La fondation Terra Symbiosis soutient le volet français du projet.

Contexte

Autrefois très diversifiée, l’agriculture en Sologne, où est située la ferme de Sainte Marthe, est victime depuis quelques décennies de déprise agricole. Les facteurs de déprise sont multiples : pression foncière, contraintes naturelles, pression urbaine, faible renouvellement des exploitations, perte de biodiversité. A l'échelle de la France, la mécanisation, l’agrandissement des parcelles et les produits phytosanitaires ont aussi changé le métier de paysan. Les exploitations sont passées de l'agriculture familiale à une agriculture industrielle en monoculture, dépendante des industries agrochimiques et à la main-d’œuvre de moins en moins nombreuse.

Située en Sologne, à Millançay, la ferme de Sainte Marthe est partenaire du projet Biofermes. Propriété de la famille Desbrosses depuis des générations, elle est aujourd’hui exploitée par Philippe Desbrosses, fondateur d’Intelligence Verte et un des pères de l’agriculture biologique en France. Sur ce domaine se trouvent un conservatoire de semences anciennes, que le projet vise à renforcer pour en faire un lieu pédagogique ouvert à tous les publics, et un centre de formation, qui accueille chaque année une centaine de stagiaires désireux de se former à l’agriculture biologique. Les formations proposées par Biofermes se dérouleront à la ferme de Sainte Marthe. Biofermes souhaite s’appuyer sur l’expérience de la Ferme de Sainte Marthe pour développer un réseau de petites fermes formatrices à travers toute la France.

Objectifs du projet

Le projet veut rendre à l’agriculture son rôle sociétal, sur le plan économique, social et environnemental.

Il poursuit plus particulièrement trois objectifs :

  • favoriser l’innovation dans les pratiques agroécologiques des acteurs et les échanges de savoir-faire,
  • expérimenter et s’approprier des modèles d’agriculture viable, vivable et reproductible (par tous) via l’acquisition de techniques agroécologiques, la reproduction et la conservation des semences locales et traditionnelles,
  • recréer le lien entre le grand public et les paysans en informant les citoyens sur les interactions entre l’agriculture et l’environnement quotidien (alimentation, santé).

Résultats attendus et activités

  • Formation professionnalisante à l'agroécologie de 50 jours, reconnue par la Région Centre, pour 300 personnes. Mise en pratique dans 5 microfermes partenaires par 75 personnes sélectionnées parmi celles qui ont suivi la formation. A la suite de ce module, les stagiaires obtiennent le diplôme d’ethno-maraicher et sont formés pour s’installer eux-mêmes. Développement des aires de démonstration de la microferme. Echanges de pratiques entre agriculteurs indiens et français durant la 3ème année. Création d’une charte de la microferme agroécologique.
  • Formation de ces 75 personnes pendant 4 jours à la reproduction et la conservation des graines à la ferme de Sainte Marthe. Création d'un véritable conservatoire pédagogique à destination des stagiaires et du grand public. Amélioration de la biodiversité de la zone.
  • Sensibilisation à l'agroécologie de 10 000 personnes en France : organisation de 3 apéros thématiques, création de 30 micro-banques de semences, formation de 330 personnes lors des stages de découverte. Création d'un réseau informel de sensibilisation à l'agroécologie.

Parties prenantes

  • SOL est en charge du suivi et de l’évaluation du projet, de la structuration du réseau, de la communication sur le projet et de la recherche de financements.
  • En Inde, Navdanya est en charge du développement des actions programmées dans la ferme Bija Vidyapeeth.
  • En France, Intelligence Verte est en charge du développement des actions programmées dans la ferme Sainte Marthe. 

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 15 000 € sur 3 ans, sur un budget total de 672 137 €.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg