Chargement en cours

Etude du jardin-forêt de Mouscron

Etude du jardin-forêt de Mouscron - Belgique

intensification-0.jpg

ARBRE ET PAYSAGE 32 

Arbre et Paysage 32 est un opérateur de terrain pour les arbres « de pays » et l'agroforesterie. Agréée association de protection de la nature et de l’environnement ainsi que pour la jeunesse et l’éducation populaire, ses activités sont orientées vers la promotion de l’agriculture durable et la protection de l’environnement au sens large, avec une attention particulière pour la préservation et le renouvellement des ressources naturelles et de la pérennisation des activités économiques qui fondent la richesse et le dynamisme des territoires. 

Depuis plus de 20 ans, l’association s'investit dans des missions de conseil, de diagnostic, d'information et d'éducation, de concertation et de recherche et développement. Forte d'une équipe de 10 salariés, spécialistes du paysage, de l'arbre et de l'agroforesterie, elle conçoit et accompagne la réalisation de plusieurs centaines de projets d'aménagements chaque année (plantation et gestion de la végétation spontanée ou existante).

Le Projet

Le jardin des fraternités ouvrières est un jardin urbain agroforestier de 1800 m2 cultivé en permaculture agroforestière à Mouscron (Belgique) depuis près de 35 ans. Aujourd'hui un des exemples les plus aboutis de systèmes agroforestiers en arboriculture et maraîchage, il concentre plus de 5 000 variétés d'arbres fruitiers, de légumes, de plantes comestibles et condimentaires cultivés de façon biologique, qui s'étagent dans l'espace, s'échelonnent dans le temps et ne reçoivent ni eau, ni intrants. L'agroforesterie associée à un maraichage en permaculture est un modèle potentiellement extrêmement performant sur les plans agronomique, écologique et économique, capable de produire des aliments variés, de la biomasse et de la biodiversité sur un espace très restreint dans le respect de la nature et de l'homme.

L'objectif de cette étude est de comprendre le fonctionnement et d'évaluer les performances agronomiques, économiques et environnementales de ces « jardins-forêts » pour contribuer à leur essaimage et à l'émergence de nouveaux projets collectifs de maraîchage urbain.

Localisation

L’association est basée à Auch dans le Gers, mais l’étude qu’elle propose est sur le jardin des fraternités ouvrières de Mouscron, petite ville de 50 000 habitants en zone wallonne, à 30 mn de Lille.

Contexte

Le jardin des fraternités ouvrières de Mouscron est un projet associatif de maraîchage urbain qui a été initié par Josine et Gilbert Cardon dans les années 1970 dans une région industrielle particulièrement sinistrée sur le plan économique. A l’image des jardins partagés, ce projet avait pour objectif de rendre la production d'aliments biologiques accessible à tous, sur une surface réduite et avec un investissement en temps et en matériel limité. Les objectifs ont été largement dépassés depuis car le jardin possède une banque de graines unique, riche de plus de 6 000 variétés de légumes, arbres et plantes différentes. Il présente par ailleurs des niveaux de diversité biologique, de production alimentaire, de préservation des ressources et de performance économique remarquables. Le jardin des fraternités ouvrières se veut aujourd’hui être un lieu d’échanges, de formation et de création de lien social autour du maraîchage urbain et des techniques de jardinage en permaculture.

Si les bienfaits environnementaux et sociaux de ce projet ne sont plus à démontrer, il doit encore faire la preuve de sa viabilité économique pour espérer « essaimer ». C’est pourquoi l’association s’attachera à en démontrer la pertinence agronomique et la rentabilité économique, en s’inspirant des protocoles mis en place dans l’analyse d’autres systèmes en permaculture comme la ferme du Bec Hellouin. Cette analyse s’insère dans une dynamique nationale d’étude des systèmes maraîchers agroforestiers avec le programme SMART (Systèmes Agroforestiers Arbres/ Maraîchage) financé par le ministère de l’agriculture.

Objectifs du projet

  • Comprendre le fonctionnement technique, agronomique et environnemental du jardin des fraternités ouvrières de Mouscron
  • Diffuser les résultats et valoriser la connaissance autour des « jardins-forêt » en milieu urbain

Résultats attendus et activités

Afin d’analyser les performances du jardin des fraternités ouvrières de Mouscron, différentes activités seront mises en place :

  • réalisation d’un état des lieux : inventaire des jardins permacoles existants
  • réalisation d’un premier diagnostic de fonctionnement du jardin de Mouscron (inventaire des productions, itinéraire technique)
  • Mise en place d’un dispositif expérimental pour l’analyse de la production ainsi que la biodiversité
  • Suivi expérimental : analyse des pratiques agricoles et agroforestières, mécanismes biologiques en jeu, évaluation de la performance économique et écologique

La seconde étape sera la valorisation et la diffusion des résultats sous forme d’articles et de guides techniques à l’attention des citoyens-jardiniers, des agriculteurs et des organismes de formation. Les actions de diffusion comprendront en outre l’organisation de journées techniques d’échanges et différentes interventions dans le cadre de séminaires ou de journées professionnelles qui permettront de structurer un réseau d’échange et de partage autour de ces thématiques.

  • Synthèse des résultats
  • Diffusion des résultats : journées techniques d’échange, visites du jardin, guide technique et articles
  • Création d’un blog en ligne

Parties prenantes

  • L’association Arbre et Paysage 32 qui pilote le projet
  • L’association des Fraternités Ouvrières de Mouscron est une association à vocation d’éducation populaire, fondée par Josine et Gilbert Cardon, les propriétaires-exploitants, ainsi que les bénévoles. L’association compte aujourd’hui plus de 1300 membres. Elle sera  partie prenante de ce projet et mise à contribution pour réaliser un suivi et effectuer un relevé d’informations au quotidien.

Ce programme étant prévu sur trois ans, la mise en place d’un comité de pilotage est prévue pour impliquer des acteurs locaux tels que Benoît Noël, ingénieur agronome au Centre des Technologies Agronomiques de Stree (Belgique) ainsi que d’autres projets en cours sur la permaculture ou le maraîchage agroforestier comme les équipes travaillant au Bec Hellouin ou sur le projet SMART.

Une stagiaire, Charlotte Pasquier, a travaillé lors de la première année afin de poser le cadre de l’étude, qu’elle a présenté en mémoire de fin d’études d’ingénieur agronome de SupAgro, Montpellier.

Financement

La fondation Terra Symbiosis soutient le projet à hauteur de 15 000 € pour la période 2014-2015, soit 15% du budget total.

Pour participer aux projets

Pour soutenir l'action de la fondation Terra Symbiosis, vous pouvez faire un don par courrier et par chèque :

1. Télécharger le formulaire de don.

2. Renvoyer le formulaire accompagné de votre règlement (chèque) par courrier à :

FONDATION TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker
67000 Strasbourg