Chargement en cours
Vous êtes ici : Accueil » Fondation

Fondation

LA GENESE

La fondation Terra Symbiosis a été créée en 2009 par Patricia Jung-Singh, sous égide de la Fondation de France. Elle est ainsi reconnue d’utilité publique et a pour vision de rétablir le lien entre l’Homme et la Nature. La fondation a pour objet de soutenir des projets dans l’environnement, vecteurs de développement social, économiquement viables et protégeant les ressources naturelles et la biodiversité. L’agriculture s’est rapidement révélée comme reliant ces différents aspects, permettant d’offrir un travail et une souveraineté alimentaire aux peuples tout en respectant la terre et les écosystèmes. Si les premières années, la fondation a apporté son soutien à des projets à l’étranger, elle se concentre depuis 2013 en France et en Alsace, où elle est implantée.

NOS OBJECTIFS

La fondation Terra Symbiosis s’est créée avec le sentiment impérieux que notre civilisation doit changer et que seules des solutions éthiques, viables et positives peuvent répondre à la crise sociale et écologique que traverse l’humanité.

Aujourd’hui, un mode de vie plus durable est à inventer, une véritable symbiose entre l’Homme et ses écosystèmes est nécessaire. La symbiose, du grec sumbiôsis qui veut dire « vivre avec », est une association intime et durable entre deux organismes différents, parfois plus. La fondation Terra Symbiosis souhaite ainsi soutenir des projets où l’Homme et la Nature vivent une coexistence pacifiée, dans lesquels les activités humaines protègent les ressources naturelles et la biodiversité. Cette nouvelle direction de modèle de société pourra être porteuse de projets et de prospérité pour tous.

NOS AXES D’INTERVENTION

Depuis sa création, la fondation s’est concentrée particulièrement sur le soutien à une agriculture qui permet de nourrir les hommes sans détériorer la planète, de valoriser la forêt, et de promouvoir des énergies renouvelables. Depuis 2015, un nouvel axe autour de l’Enfance s’est ouvert pour valoriser les projets permettant à l’enfant de reconnecter avec la nature à travers un lien sensible, par l’expérimentation. Près de trente projets sont soutenus annuellement, avec une dotation par projet allant généralement de 1 000 à 10 000 €. Par ailleurs, la fondation accompagne sur Strasbourg un collectif regroupant plusieurs activités autour de l’agriculture biologique, et construit des partenariats avec des fondations et des organismes locaux.

Trois domaines d’intervention animent aujourd’hui la fondation :

agriculture-0.png

AGRICULTURE
ÉCOLOGIQUE

pictoforet-1.png

ARBRES ET
ÉCOSYSTÈMES

pictoenfance-0.png

ENFANCE
ET NATURE

Notre équipe

Patricia Jung-Singh - Photographie par Nils Bronner / Agence de communication coopérative Muuttaa

Patricia Jung-Singh

Après avoir conduit des projets de santé publique dans des ONG à l’étranger, elle se concentre sur la gestion d’une ferme en agriculture biologique en Alsace. Sensible à la crise écologique et sociale actuelle, passionnée de nature, elle est convaincue que l’agroécologie permet la protection des ressources naturelles, la création d’emplois et l’accès à une nourriture saine. Ainsi elle crée la fondation Terra Symbiosis en 2009 sous égide de la Fondation de France grâce à un capital familial.

Léa Rudolf Fioravanti - Photographie par Nils Bronner / Agence de communication coopérative Muuttaa

Léa Rudolf Fioravanti

Après sa formation à Sciences Po Lyon, elle mène des projets dans l’agriculture et l’écologie en Amérique latine et s’engage dans diverses initiatives citoyennes en France. Son intérêt pour les pratiques permettant le développement de systèmes économiques, sociaux et environnementaux viables et autonomes la motive à rejoindre Terra Symbiosis en 2013 en tant que chargée de mission.

Alexia Harambure - Photographie par Nils Bronner / Agence de communication coopérative Muuttaa

Alexia Harambure

Diplômée du CELSA et après avoir travaillé pendant 7 ans dans les secteurs de la publicité et de la communication en ligne, elle a souhaité mettre ses compétences au service d'organismes à visée environnementale et sociale. Elle suit alors une formation d’éco-conseillère et rejoint tout d’abord le secteur associatif, avant d’apporter son soutien à la fondation Terra Symbiosis en 2017, en tant que chargée de communication.