Chargement en cours

Changement climatique : les élèves du projet "Demain c'est nous" au TedX de la Rochelle !

Changement climatique : les élèves du projet "Demain c'est nous" au TedX de la Rochelle !

heidi-sevestre-svalbard.jpg
jeu. 15 novembre 2018

Association : OGEC La Rochelle

« En somme, éduquer ne serait-ce pas avant tout rétablir la concordance entre le destin de la planète et celui des hommes ». C'est guidé par cette réflexion de Pierre Rabhi que François Bernard, professeur de technologie au collège Fénelon, à la Rochelle, a mis en place en 2017-2018 une option de 2h hebdomadaire sur le changement climatique pour ses 20 élèves de 3ème et les a emmenés, guidés par des scientifiques, dans l'archipel du Svalbard (Norvège), un lieu à 1000 km du Pôle Nord où les effets du changement climatique sont deux à trois fois plus rapides qu'en France.

Les élèves qui ont vécu cette première expérience sont ressortis profondément transformés par ce qu'ils ont vu : à leur retour, ils ont monté une association et ont réalisé un état des lieux de leur établissement, pour évaluer ce qui peut être amélioré, avec l'implication des entreprises partenaires. Dans les maisons, c'est aussi la révolution : leurs parents n'utilisent plus de sacs en plastique et ont mis en place des composteurs. 15 des 20 élèves poursuivent cette année en seconde avec Francois Bernard, pendant 1h30 de cours hebdomadaire. Leur objectif est de communiquer sur leur expérience et de sensibiliser le plus largement possible. Ils viennent ainsi de témoigner lors de la conférence TedX La Rochelle le 10 novembre et du Festival International du Film d'Aventure le 15 novembre.

Découvrez sur cette vidéo de la conférence TedX (à partir de 18'30'') comment le voyage au Svalbard et le contact qu'ils ont eu avec la nature dans ce lieu privilégié les a transformés.

Avec le soutien de la fondation Terra Symbiosis, un nouveau groupe de 3ème va repartir sur les lieux en 2019, mais l'effectif sera limité à 12 élèves afin de permettre une immersion plus importante. Les élèves camperont sur la banquise et à proximité de glaciers, et participeront encore plus concrètement aux mesures. C'est plus particulièrement la glaciologue Heidi Sevestre qui poursuivra l'expérience, convaincue que c'est aux enfants qu'il faut s'adresser, et de cette façon, pour engendrer une empathie avec la Nature.